DJI Mavic Air Critique

L'engagement de DJI en faveur de l'innovation se traduit par le dernier drone grand public de l'entreprise : le Mavic Air est l'enfant de l'amour presque parfait de la Mavic Pro et de la Mavic Pro, compacte et conviviale Spark. 


En prenant la technologie et les bras de rotor pliables de la Mavic Pro et le petit facteur de forme et le caractère ludique de la Spark - et en améliorant ensuite les deux - DJI a produit son meilleur drone à ce jour pour les consommateurs.

 

DJI Mavic Air à Amazon Marketplace pour 799 $.

Mise à jour : Nous avons mis à jour notre revue DJI Mavic Air pour noter la durée de vie de la batterie du contrôleur et le temps de charge de la batterie du drone et du contrôleur.


La Mavic Air survole ce terrain d'entente parfait, offrant des caractéristiques haut de gamme à un prix inférieur à celui de la Mavic Pro. Il a à peu près toutes les cloches et tous les sifflets (bien que ce drone bourdonne certainement) que vous pourriez demander, de la vidéo 4K et des photos panoramiques 32MP à une autonomie de 21 minutes.

Plus important encore, le DJI Mavic Air est facile à piloter grâce à un système amélioré d'évitement des objets et de contrôle des gestes, ce qui donne à ce drone un attrait plus grand public. 999 $ (£949, AU$1,599) pour le Combo Fly More.


Comparaison : Mavic Pro est de 999 $ (£1099, AU$1599) ; Spark est de 399 $ (£449, AU$649).
Avec un prix de départ de 799 $ / £769 / AU$1,299, le Mavic Air est moins cher que son grand frère Pro. En payant ce prix, vous obtenez le drone, une batterie, le chargeur propriétaire, la télécommande redessinée, une petite mallette de transport, quatre gardes hélices et deux jeux complets d'hélices.


Étant donné le temps de vol limité de la plupart des drones, vous pourriez envisager d'investir dans plusieurs batteries si vous voulez profiter pleinement de l'expérience de vol d'un drones. Pour sortir de l'ordinaire avec le Mavic Air, DJI's offre le Fly More Combo au prix de 999 $ / £949 / AU$1,599. Il regroupe le drone, trois batteries, une télécommande, un sac de voyage, deux paires d'hélices de protection, six paires d'hélices, un adaptateur batterie-banc d'alimentation et un concentrateur de charge de batterie.

Même si le prix de départ est un investissement élevé pour un gadget avec une autonomie de 21 minutes, la technologie améliorée logée dans le châssis élégant rend la Mavic Air très attrayante, d'autant plus qu'elle est moins chère que son grand frère. Et, contrairement à la Spark, elle est livrée avec son propre contrôleur dédié, ce qui en justifie largement le coût.

 

Concevoir et construire

  • Rendement du facteur de forme compact et pliable
  • Le cardan encastré ajoute de la protection, mais le couvercle à clipser est gênant.
  • Joysticks amovibles sur le contrôleur redessiné.
  • Port USB-C pour le transfert de données seulement

La Mavic Air peut ressembler à la Spark en termes de taille, mais c'est là que s'arrête la similitude. Les bras du nouveau drone sont pliables, comme ceux de la Mavic Pro, ce qui porte la portabilité à un tout autre niveau.


Une fois replié, le Mavic Air peut très facilement se glisser dans une grande poche - pensez à un pantalon cargo ou une grosse veste. Pesant 430g, il est plus lourd que le 300g Spark mais plus léger que le 743g Mavic Pro, et certainement plus léger qu'une pinte de bière.


L'étui zippé du drone renforce sa petite taille - il se glisse facilement dans un sac à dos ou un sac à caméra avec beaucoup d'espace pour le reste de l'attirail. 

Bien qu'il ressemble à un jouet, le Mavic Air est robuste et bien construit. Le cardan encastré, avec son couvercle de caméra à clipser, ajoute une couche de protection, ce qui en fait un compagnon de voyage idéal. Cependant, remettre le couvercle en place après utilisation peut être un peu délicat, sans aucun moyen parfait de le remettre en place. Vous n'aurez qu'à vous assurer que la caméra est orientée droit devant ou que le couvercle n'est pas aligné correctement pour glisser en position. 


Prenant une page du design de Spark, DJI a lancé la Mavic Air en trois couleurs : blanc, noir et rouge. Bien que les couleurs soient une touche ludique, nous avons constaté que les versions rouge et noire étaient des aimants à empreintes digitales. La version blanche est la meilleure, mais elle peut se perdre plus facilement à distance contre un ciel clair.


Le Mavic Air est le premier drone DJI à introduire l'USB-C pour le transfert de contenu. Malheureusement, le port USB ne peut pas être utilisé pour charger le drone. Pour cela, vous devrez transporter le chargeur propriétaire.


Bien sûr, il vient aussi avec une fente pour carte microSD, mais cette fois il y a aussi 8 Go de stockage à bord. Ainsi, si vous oubliez d'avoir une carte ou si vous parvenez à la remplir très rapidement, vous pouvez continuer à prendre des photos avec un seul tap.

Une autre innovation remarquable mais simple qui ajoute à la portabilité du nouveau drone est la télécommande redessinée. Hors de la boîte, les joysticks pour le contrôleur sont rangés soigneusement sous les clips pliables du smartphone, donnant au nouveau contrôleur une surface plane qui lui permet de glisser dans la poche à l'arrière de l'étui du drone. Il suffit de les enlever et de les visser, puis de les dévisser et de les ranger comme bon vous semble.


Le contrôleur n'a pas l'écran intégré de la télécommande Mavic Pro pour la télémétrie de vol, mais vous pouvez insérer votre smartphone dans les clips pliables et, alto, vous avez accès à un flux vidéo en direct et à toutes les autres informations de pilotage dont vous avez besoin.

DJI Mavic Air Drone DJI Mavic Air

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.